04 mars 2008

Prix spécial du jury

Gloire à toi, misérable homoncule, qui accède à l'honneur suprême du Tyrannoblog, pour une fois que tu remportes une élection.

Quand on mélange du rouge et du vert, ça donne une espèce de caca d'oie dégueulasse et c'est bien ce que nous a pondu Dany le Rouge devenu Dany le Vert. Comme les Verts ne sont plus qu'un courant du PS, notre camarade rouquemoute (joli mot que Je viens d'apprendre et qui me fait bien rigoler) n'a rien trouvé de mieux pour exister que d'affirmer que le grossier personnage qui préside la France serait un soixante-huitard qui s'ignore.

Après nous être esclaffés à juste titre, reconnaissons que les jeunes sauvageons qui ont semé la chienlit à cette époque font passer leur mariage raté pour une libération des moeurs (surtout de celles de leurs femmes à vrai dire), et que les plus impétueux d'entre eux de cette période sont aujourd'hui de malveillants garde-chiourmes chefs de rayons à Carrefour qui attendent secrètement de devenir responsables de secteurs. De ce point de vue, le fan de Bigard élu en mai lui aussi (ya pas de hasard) partage un bout de la destinée des prolétaires faméliques et sentant la sueur qui saccagèrent les superbes avenues pavées de Paris pour pouvoir passer une semaine de plus à se faire chier au camping en été.

Mais grâce à Dany le conseiller municipal de Francfort comme les saucisses du même nom et du même parti politique, nous en apprenons plus sur les moeurs du soixante-huitard. Nous savons désormais que la bête en question est un individu extrêmement malpoli avec les pauvres (c'est la moindre des choses), qui collectionne les montres de luxe et a des amis vulgaires. Le soixante-huitard est pour la liberté sexuelle entre Français, et ne se reproduit qu'avec les ex-femmes de Jacques Martin et les tops-modèles nymphomanes, ce qui fait déjà pas mal de monde. De même, le soixante-huitard pense que les étrangers, les homosexuels, les pédophiles ont un ADN aussi différent de celui du Français moyen que Dany le Rouge est différent de Dany-ça-m'étonnerait-pas-qu'il-passe-au-Modem. Enfin, le soixante-huitard a foutu la merde pendant un mois pour faire chier De Gaulle, car il savait que ce serait le mentor de Chirac quelques années plus tard.

En résumé, merci à toi, Dany le caméléon qui serait prêt à s'habiller en pourpre et fuschia pour pouvoir dire une connerie à la télé, pour avoir fini de discréditer mai 68. Si j'étais à la place de l'apprenti despote qui gouverne le pays des 365 fromages plus ceux qui vivent dans les boîtes craniennes de ses habitants, je liquiderai mai 68 avec la méthode utilisée pour liquider la Commune de Paris.

Posté par le_tyran à 22:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Prix spécial du jury

Nouveau commentaire