03 septembre 2009

Prix spécial du jury

Gloire à toi, petit homoncule, et patati et patata. Comme on peut le voir sur cette photo prise en mon palais, Philippe Val est encore plus ému que lorsqu'il fût placé à la tête de France Inter quand il apprit sa nomination à la citoyenneté tyrannobloguienne. D'ailleurs, tout à sa joie d'avoir de nouvelles bottes à lécher, il eut un furtif orgasme, tant il est vrai que Mes bottes sont très soyeuses. Bref, Philippe Val voit des antisémites partout et peut se définir comme l'Eric Besson du journalisme.

Mais plutôt que de perdre son temps avec des billevesées de gauchiste repenti, abordons un sujet autrement plus intéressant, à savoir Ma splendide personne. Splendeur au demeurant exacerbée par cette saison qui chevauche l'été qui brûle les forêts et l'automne qui roussit les feuilles qui restent, où la jeune mère indigne feint la douleur de la séparation en envoyant son frêle enfant au pénitencier scolaire, et où l'instituteur paresseux voit avec enthousiasme la saison des grèves arriver car il n'aime pas plus l'avorton précité que sa génitrice.

En bref, après des vacances méritées au vu de la flamboyance des communications dont Je vous gratifie, l'actualité Me hèle. Bongo a enfin plié son pébroque, Kadhafi a fêté ses 40 ans de métier avec une fiesta du feu de Dieu et du Lockerbie qui tapisse le fond de Je ne sais quelle mer, et J'ai un nouveau collègue à la tête des Etats Unis, un dénommé Barack, que Je n'ai encore jamais rencontré mais qui comme Mon chat serait noir et blanc.

Enfin, Nous avons également appris avec bonheur le décès de Michael Jackson, qui à Notre avis n'est pas pour rien dans la violence des incendies qui ravagent la Californie, au vu de la teneur en hydrocarbures du personnage. Nous informons son anésthésiste que Jean Jacques Goldman devrait subir une intervention chirurgicale prochainement et que s'il pouvait rééditer sa performance, il aurait droit à la reconnaissance éternelle de tous les mélomanes du monde, et à un cabinet avec pignon sur rue en Notre palais.

Posté par le_tyran à 17:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Prix spécial du jury

    Merci au tyran de rappeler à la population poivrasse et mollusque du grand ouest la réalité sinistre de notre vie post-Sarkozienne.
    Merci au tyran d'avoir, le temps d'un soir, laissé vide son trône et accepté la nourriture humble de notre ami Toufik le maléfique.
    Merci au tyran d'avoir nourri ses chats de gras et de télévision afin de faire de ces créatures devenues violentes et perverses les protecteurs de nos Cités.
    Enfin, merci au tyran de m'avoir rappelé que les canelés et le bon vin sont hostiles à mon organisme et de m'avoir réconcilié avec les cacahuètes et la vodka.

    Posté par Ray Manzarek, 06 septembre 2009 à 19:07 | | Répondre
  • Nan, pas Jean Jacques, ça suffit !! )))
    Comment ça va bien sinon?

    Posté par Gawelle, 23 septembre 2009 à 18:14 | | Répondre
Nouveau commentaire