15 septembre 2009

Penser à racheter de la vaseline

Nombre de Mes collègues font de plus en plus souvent preuve d'un amateurisme impardonnable dans la gestion de leurs gueux, et seraient bien inspirés de Me passer  un coup de fil avant de l'ouvrir. Hormis les impayables Berlusconi et Kadhafi, qui élèvent notre art à un niveau qui touche au sublime, organisant des soirées qui relèguent conjointement Hugh Hefner et les Guetta au rang d'animateurs de maison de retraites deux sévriennes, les mauvais élèves de la classe multiplient les boulettes. Exemples illustrés.

-alors que le bon Roi de Belgique M'invitait ce weekend en son château bruxellois, aux fins honorables de Me céder quelques-unes des brasseries qui font la réputation de son pays et d'apprendre à se faire respecter de la piétaille, ne voilà t-il pas que la Grand'Place se mit à résonner de musique militaire (le Palais est un peu éloigné du centre ville, mais J'ai l'ouië très fine). Las, c'était la libération de Bruxelles que le Tiers- Etat célébrait. Aussi, la mémoire de tonton Adolph et des atrocités que lui firent subir les Alliés soulevèrent en Moi un léger énervement, et M'incitèrent à déclarer la guerre au côté wallon de la Belgique, parce que les Flamands baragouinent toujours comme des Bretons. Voici donc un nouveau territoire dans l'escarcelle du Tyran, qu'un peu moins d'amateurisme eut pû laisser croupir dans sa paisible médiocrité.

- pendant ce temps, alors que Toufik le maléfique finissait d'engloutir le caniche nain de l'hideuse compagne de Mon hôte sus-cité, Brice Hortefeux insulta publiquement un jeune Maghrébin. Malgré Mon immense intelligence, Je ne vois toujours pas ce que ce dernier glandait à un meeting de l'UMP, sinon par pur masochisme. Ou alors, vu qu'il est à moitié portugais, il était là pour le ménage. Bref, si l'on  pouvait comprendre ce qui se passe dans la tête des pauvres, on saurait pourquoi ils persistent à ne pas être riche, et ce serait contre-productif. En tout cas, l'erreur de Brice ne consiste pas tant à avoir insulté un étranger puisque c'est son métier, mais à avoir tenté une pâle imitation de Manuel Valls, dont J'attends avec impatience la prochaine sortie pour le faire citoyen d'honneur.

Entre Val, Valls, Fredo Mitterand (qu'est qu'il est allé faire à la fête de l'Huma alors qu'il n'est même pas à moitié portugais?) et tant d'autres, Je commence à me demander si Sarko n'est pas tellement nul que tout le monde veut être tyrannobloguien.

Posté par le_tyran à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Penser à racheter de la vaseline

Nouveau commentaire