27 septembre 2009

Aux armes citoyens

La chanson française est aussi sinistrée que sa politique, ce qui amuse beaucoup le Tyran, mais n'a de cesse de le surprendre. Entre le cancer du colon de Johnny Hallyday et l'affaire Clearstream, qui risque également de remuer quelques déjections, Je vois de moins en moins de raison d'envahir ce pays de merde.

Mais qui est vraiment Johnny Hallyday, et comment en est il arrivé à devenir l'idole des jeunes dans un pays où les seuls échantillons de jeunesse restants se partagent entre des semi-prostituées plus ou moins télégéniques et des illéttrés notoires qui feraient passer le regretté Georges Bush Jr. pour l'Himalaya de la pensée? Pourquoi tous les tyranneaux qui se succèdent à la tête de ce pays qui ne fait que péricliter depuis le départ des troupes de tonton Adolphe, acceptent de se couvrir de honte en s'affichant avec cette vieille baderne plus chargée que douze coureurs du Tour de France?

Même la démagogie et le mépris des pauvres ne sauraient expliquer cet engouement. Moi-même, qui suis au mépris des pauvres ce que Chirac était à l'escroquerie, Je n'infligerais à un opposant une chanson de Johnny. Et pourtant, le président de ce pays qui compte plus de sosies de la momie à veste bleue à paillettes que de variétés de fromage serait lui-même un admirateur. Et bien même venant de Sarkozy, qui est au mauvais goût ce que Johnny est à la consommation de psychotropes, Je n'arrive pas à le croire.

Tout ceci pour dire que le plan Vigipirate de Tyrannoblog est au niveau rouge foncé, comme la trogne du rocker officiel de la Sarkozye décadente. En effet, maintenant que Johnny a un cancer du côlon, il n'a plus personne pour lui écrire des chansons, et Je crains fort un retour aux affaires du Grand Démon Jean-Jacques Goldman.

Citoyens tyrannobloguiens, l'heure est grave:espérez que la grippe A soit plus mélomane que le triste pays dont nous partageons, à notre côlon et à nos tympans défendant, la destinée.

Posté par le_tyran à 23:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Aux armes citoyens

Nouveau commentaire