27 septembre 2009

Aux armes citoyens

La chanson française est aussi sinistrée que sa politique, ce qui amuse beaucoup le Tyran, mais n'a de cesse de le surprendre. Entre le cancer du colon de Johnny Hallyday et l'affaire Clearstream, qui risque également de remuer quelques déjections, Je vois de moins en moins de raison d'envahir ce pays de merde. Mais qui est vraiment Johnny Hallyday, et comment en est il arrivé à devenir l'idole des jeunes dans un pays où les seuls échantillons de jeunesse restants se partagent entre des semi-prostituées plus ou moins... [Lire la suite]
Posté par le_tyran à 23:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 septembre 2009

They're back

Quand le Tyran parle de vaseline dans l'intitulé de Sa dernière chronique, il ne s'agit point d'une vulgaire référence sexuelle, mais d'une métaphore qui explique comment on fait entrer des idées dans l'esprit des gueux. Le Tyran n'a pas besoin de Son génitoire pour donner du plaisir, aux femmes, aux hommes, aux animaux, aux végétaux, ou à ses lecteurs, comme en voici la preuve. Les Moyennement Palpitantes Aventures de Vieux Schnock et Vieille Pompine: Saison 3 Episode 1: Traditions et Rétablissement de vérités Le bras de... [Lire la suite]
Posté par le_tyran à 13:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 septembre 2009

Penser à racheter de la vaseline

Nombre de Mes collègues font de plus en plus souvent preuve d'un amateurisme impardonnable dans la gestion de leurs gueux, et seraient bien inspirés de Me passer  un coup de fil avant de l'ouvrir. Hormis les impayables Berlusconi et Kadhafi, qui élèvent notre art à un niveau qui touche au sublime, organisant des soirées qui relèguent conjointement Hugh Hefner et les Guetta au rang d'animateurs de maison de retraites deux sévriennes, les mauvais élèves de la classe multiplient les boulettes. Exemples illustrés. -alors que le... [Lire la suite]
Posté par le_tyran à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 septembre 2009

Prix spécial du jury

Gloire à toi, petit homoncule, et patati et patata. Comme on peut le voir sur cette photo prise en mon palais, Philippe Val est encore plus ému que lorsqu'il fût placé à la tête de France Inter quand il apprit sa nomination à la citoyenneté tyrannobloguienne. D'ailleurs, tout à sa joie d'avoir de nouvelles bottes à lécher, il eut un furtif orgasme, tant il est vrai que Mes bottes sont très soyeuses. Bref, Philippe Val voit des antisémites partout et peut se définir comme l'Eric Besson du journalisme. Mais plutôt que de perdre... [Lire la suite]
Posté par le_tyran à 17:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]