21 décembre 2007

Prix spécial du jury

toufik

Veuillez vous prosterner pour la nomination d'un nouveau citoyen d'honneur du Tyrannoblog, j'ai nommé Toufik le Maléfique. Gloire et Prospérité à toi, petit homoncule, qui accède aux honneurs de la nomination suprême.

Le Tyran a reçu beaucoup de plaintes de ses esclaves concernant les mauvais traitements dont ils ont fait l'objet de par la grâce de mon fidèle destrier Toufik. En récompense, il est aujourd'hui proclamé citoyen d'honneur, et c'est bien fait pour vous, ça vous apprendra à vous plaindre.

Toufik est l'enfant illégitime de Pal Sarkozy (le père du vôtre) et d'une hyène sauvage des bords de Seine. Du coup, il a la méchanceté chevillée au corps, ce qui Nous le rend d'autant plus sympathique. Il eut une enfance malheureuse, comme tout le monde. Comme il passait son temps à battre son petit frère Nicolas, ses parents le confièrent à une troupe de hyènes itinérantes, qui vivotaient de spectacles et de charognes, enfin en vrai ils ramassaient des Big Macs dans les poubelles des Mac Donalds de la région, ce qui est une bonne raison de devenir méchant.

Toutefois, il ne perdit pas son temps puisqu'il apprit la guitare. Il fabriqua son premier instrument dans une boîte thoracique de nain, les cordes étant faites de tendons d'achilles de ses victimes (ce qui ralentit malheureusement la croissance de son petit frère). Il écrivit alors de jolies chansons, parmi lesquelles "prendre un enfant par les reins", ou encore "j'aime te regarder dans les yeux, surtout depuis que je te les ai arrachés". Malheureusement, voler des bonbons à des enfants ou pousser des vieillards sur l'autoroute ne nourrit pas son homme, encore moins quand on est animé de grandes ambitions artistiques.

Il décida alors de prendre sa carrière en main, et quitta le campement de sa famille adoptive. Sa mère adoptive, une jolie hyène angora du nom d'Edna, pleura beaucoup, ce qui lui procura un plaisir intense. En souvenir du bon vieux temps, il la tua et la mit dans sa valise, en cas de fringale sur le chemin. Il prit la route et se mit en tête de rencontrer son idole, Emile Louis. Ce dernier refusa net de partager son fonds de commerce, et Toufik, encore plus aigri, dut se rabattre sur un poste de rédacteur de SMS dans l'émission de Marc Olivier Fogiel, poste qu'il exerça deux ans. Il songea alors un temps à devenir dentiste ou huissier, mais ces carrières auraient bridé sa créativité dans le sadisme.

Il poursuivit alors un cursus en gestion des ressources humaines, et rédigea une thèse sur le Marquis de Sade, qui a malheureusement disparu dans des circonstances mystérieuses avec le jury qui devait la lire, dont on ne retrouva que des morceaux.

Il pensa alors à écrire à son petit frère Nicolas, qu'il n'avait quasiment plus vu depuis leur enfance, pour lui demander le ministère de l'Immigration et de l'Identité Nationale. Mais le Président, qui était rancunier, n'avait pas oublié ses tendons d'achilles et les mollets que lui avait volés le petit Toufik, et par pur sadisme (c'est héréditaire) lui proposa le secrétariat d'Etat aux Droits de l'Homme. C'en était trop. Toufik courtisa Cécilia, avec succès, et la refila à son ami Kadhafi. Il se trouve que le Guide suprême de la Révolution est un ami du Tyran, et c'est ainsi que Toufik fit son arrivée sur le Tyrannoblog où il occupe les fonctions de bourreau, cambusier, ménéstrel, écuyer, et héraut sur votre palier comme annoncé plus haut.

Merci à toi, Toufik, d'aider la Tyran dans sa vaste tâche. En effet, l'Humanité souffre, et en grand Humaniste que nous sommes, Nous nous ferons un devoir de l'euthanasier.

Posté par le_tyran à 23:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Prix spécial du jury

Nouveau commentaire